Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/04/2017

Chasse aux oeufs

17637148_1468837756482620_317083080748626399_o.png

Vous aimez le chocolat ? Nous aussi !

Soutenez nos actions à l'international, en participant à une de nos 400 chasses aux œufs organisées à travers toute la France !

Carte des chasses aux œufs organisées par le Secours populaire.
google.com
 

Au Bénin, un programme pour lutter contre la malnutrition infantile

Dans quatre communes béninoises, le Secours populaire français mène, pendant trois ans, un programme de lutte contre la dénutrition infantile incluant le suivi sanitaire des plus petits et la diversification de la production agricole.

02-20170123-spf_benin-609a1911-c_pascal_montary.jpg

Au village de Dannou (Sud du Bénin), le suivi sanitaire et nutritionnel de 2600 enfants de moins de 5 ans, dont 25% sont malnutris, a donné des résultats prometteurs.
Pascal Montary

Le Secours populaire intervient au Bénin depuis 2016 avec son partenaire local le Conseil d’activités éducatives du Bénin (Caeb) dans un programme de lutte contre la dénutrition des enfants âgés de moins de 5 ans. Car, même si la faim a reculé au Bénin, de 22,5 % en 1990 à 11,2 % en 2014, de nombreux enfants souffrent d’insuffisance pondérale (entre 17 % et 19 % selon l’Institut national de la statistique et de l’analyse économique du Bénin). Fin janvier 2017, une mission du SPF s’est rendue dans les quatre communes (Sakété, Adjarra, Bonou, Adjohoun, à quelques dizaines de kilomètres de Porto Novo la capitale administrative et de Cotonou, le centre économique), où le programme a été mis en place. D’un montant de 659 396 euros sur trois ans et financé à 50 % par l’Agence française de développement (AFD) - le reste étant assuré par le SPF de Bretagne et de la Sarthe et le Conseil régional de Bretagne -, il concerne 2 600 enfants.

Lire la suite en suivant le lien : au-benin-un-programme-pour-lutter-contre-la-malnutrition-...

02/04/2017

Appel à la solidarité : Colombie et environs

Une coulée de boue a fait plus de 250 morts, des centaines de blessés et de disparus en Colombie.

Les partenaires locaux du Secours Populaire Français témoignent de la gravité de la situation pour les enfants et les familles victimes des fortes pluies qui affectent la région andine, dont aussi le Pérou et l’Équateur.

L’association est en lien avec ses partenaires espagnols pour agir avec son réseau en Colombie et dans les autres pays frappés par la catastrophe.

Le Secours Populaire et son mouvement d’enfants « Copain du monde » lancent un appel à la solidarité pour venir en aide (dans l’urgence et dans la durée) à celles et ceux qui ont tout perdu dans ces terribles inondations.

Les dons financiers peuvent être envoyés au Secours Populaire Français, dans tous les départements ou :
9/11, rue Froissart BP 3303
75 123 Paris Cedex 03
T/ 01 44 78 21 00
Préciser Fonds d’urgence et post-urgence inondations Colombie et environs
www.secourspopulaire.fr

Le Secours Populaire a une expérience d’interventions d’urgence menées dans plusieurs régions du monde : au Pérou, au Salvador, lors du tsunami en Asie du Sud-Est, suite au terrible tremblement de terre en Haïti ou encore au Népal et en Équateur.

En 2015, le Secours Populaire a réalisé 185 actions et programmes de développement dans 57 pays en faveur de 452 820 personnes, en relation étroite avec son réseau de 152 partenaires locaux. 28 villages Copain du monde en France, en Europe et dans le monde, ont accueilli des milliers d’enfants du monde l’été dernier et 43 sont annoncés cette année.